Olivier Greif | Actualités

actualités

date

Dimanche 26 Octobre

Nouveaux disques

Triton vient de publier un double CD proposant deux œuvres majeures pour piano, interprétées par Olivier lui-même: la sonate Les Plaisirs de Chérence, donnée à l’occasion des cinquièmes rencontres musicales de La Prée le 21 mai 1998; Portraits et apparitions, interprétés à La Prée le 23 avril 2000 au cour d’un concert privé, vingt jours avant la mort du compositeur. Le premier CD comporte aussi une présentation par Olivier de neuf des onze Portraits et apparitions lors de la création le 31 mai 1999 à l’espace Kiron.
C’est le neuvième disque consacré par Triton à la musique d’Olivier Greif.
Une pièce pour piano de jeunesse, Second hommage à Raymond Roussel, figure dans un autre coffret de deux disques, The French avant-garde in the 20th century, publié en Angleterre par LTM. L’avant-garde dont il est question est à la fois celle des compositeurs et celle des peintres et poètes, d’où la présence de Raymond Roussel. Le pianiste, Nicolas Horvath, interprète plusieurs œuvres d’Olivier sur YouTube, dont celle-ci.

Vendredi 08 Août

Greif à Groningen

Anne-Elise Thouvenin, une violoncelliste française qui étudie la musique à  Groningen, en Hollande, vient de consacrer son projet final de Master à  l’analyse de la Sonate de Requiem. Elle a reçu une mention Très Bien.
À  cette occasion, elle a fondé un “ensemble Olivier Greif de Groningen”  qui a donné trois concerts (et en donnera beaucoup d’autres,  promet-elle). Le 25 juin, la Sonate de Requiem. Le 26, la Bataille d’Agincourt et le Trio. Le 23 juillet, la Sonate de Requiem, les Lettres de Westerbork et le Trio.
Des membres de l’association Olivier Greif ont assisté au dernier concert, donné dans le cadre du festival Peter de Grote. Les jeunes interprètes ont joué avec une vigueur et une passion qui nous rappelaient la fougue d’Olivier lui-même. La salle était pleine. Le public, qui n’avait jamais entendu parler d’Olivier,  était visiblement bouleversé. Note historique: Peter de Grote, c’est le tsar Pierre le Grand, qui a séjourné en Hollande et a fait bâtir Saint-Pétersbourg sur le modèle des villes hollandaises.

Nous sommes très tristes d’avoir perdu un ami, Nicolas Baron, journaliste à Diapason, disparu le 1er août à 42 ans.

Lundi 04 Août

Diapason en deuil

Nous venons d’apprendre la disparition tragiquement prématurée, le 1er août, de Nicolas Baron (42 ans !). Il n’était pas seulement, au sein de la rédaction de la revue Diapason, le chef de rubrique “actualité” hautement apprécié de tous pour ses qualités de gentillesse et d’humour, mais encore il avait une plume avertie, alerte et sensible qu’il mettait au service de ses prédilections, parmi lesquelles la musique d’Olivier occupait une place très centrale. Il a écrit sur ses compositions, sur nos publications et sur les DVD, des lignes que nous aurions tous aimé signer tant elles témoignaient d’une compréhension profonde et d’une empathie rare.

Mardi 29 Juillet

Greif à Groningen

Anne-Elise Thouvenin, une violoncelliste française qui étudie la musique à Groningen, en Hollande, vient de consacrer son projet final de Master à l’analyse de la Sonate de Requiem. Elle a reçu une mention Très Bien.
À cette occasion, elle a fondé un “ensemble Olivier Greif de Groningen” qui a donné trois concerts (et en donnera beaucoup d’autres, promet-elle). Le 25 juin, la Sonate de Requiem. Le 26, la Bataille d’Agincourt et le Trio. Le 23 juillet, la Sonate de Requiem, les Lettres de Westerbork et le Trio.
Des membres de l’association Olivier Greif ont assisté au dernier concert, donné dans le cadre du festival Peter de Grote. Les jeunes interprètes ont joué avec une vigueur et une passion qui nous rappelaient la fougue d’Olivier lui-même. La salle était pleine. Le public, qui n’avait jamais entendu parler d’Olivier, était visiblement bouleversé. Note historique: Peter de Grote, c’est le tsar Pierre le Grand, qui a séjourné en Hollande et a fait bâtir Saint-Pétersbourg sur le modèle des villes hollandaises.

Vendredi 04 Juillet

Prix

Le onzième Concours International de Piano d’Orléans s’est déroulé du 5 au 15 mars.
Le prix Olivier Greif a été décerné à deux pianistes, Le Liu et Aline Piboule. Toutes les deux ont joué le premier mouvement de la Sonate de guerre.
Le Liu a étudié à Shanghai et à Vienne, où elle réside actuellement. Voir http://www.leliu-pianist.net/acticle4.html
Aline Piboule a étudié aux CNSM de Lyon et de Paris, puis à Montréal. Voir http://www.alinepiboule.wix.com/piano#!
Le livre “Olivier Greif, Le Rêve du monde” -   réalisé sous la direction de Brigitte François-Sappey et Jean-Michel Nectoux (Editions Aedam Musicae) a reçu deux prix. Le 3 avril, Le Prix des Muses Singer-Polignac dans la catégorie Témoignages. Le 16 juin, le “Prix de la monographie” décerné par le Syndicat Professionnel de la Critique Théâtre Musique et danse pour l’année 2013/2014.

Dimanche 06 Avril

Prix

Le Prix des Muses Singer-Polignac récompense des ouvrages consacrés à la musique classique, au jazz et aux musiques traditionnelles (études musicologiques, biographies, romans etc…) publiés en langue française au cours de l’année précédente. Il a été décerné le 3 avril, dans la catégorie Témoignages, au livre “Olivier Greif, Le Rêve du monde” -  sous la direction de Brigitte François-Sappey et Jean-Michel Nectoux (Editions Aedam Musicae). Le jury était présidé par Claude Samuel.
Le onzième Concours International de Piano d’Orléans s’est déroulé du 5 au 15 mars.
Le prix Olivier Greif a été décerné à deux pianistes, Le Liu et Aline Piboule. Toutes les deux ont joué le premier mouvement de la Sonate de guerre.
Le Liu a étudié à Shanghai et à Vienne, où elle réside actuellement. Voir http://www.leliu-pianist.net/acticle4.html
Aline Piboule a étudié aux CNSM de Lyon et de Paris, puis à Montréal. Voir http://www.alinepiboule.wix.com/piano#!

Vendredi 21 Mars

Prix Greif à Orléans

Le onzième Concours International de Piano d’Orléans s’est déroulé du 5 au 15 mars.
Le prix Olivier Greif a été décerné à deux pianistes, Le Liu et Aline Piboule. Toutes les deux ont joué le premier mouvement de la Sonate de guerre.
Le Liu a étudié au conservatoire de Shanghai, puis à Eisenstadt et à Vienne, où elle réside actuellement. Elle a obtenu le Grand Prix de la Ville de Paris au concours Olivier Messiaen 2007. Voir http://www.leliu-pianist.net/acticle4.html
Aline Piboule a étudié aux CNSM de Lyon et de Paris, puis à Montréal. Elle est lauréate du Concours International de la Ville de Padoue. Voir http://www.alinepiboule.wix.com/piano#!